Contact

Collections BIBLE+ORIENT

Université Miséricorde

Bureau MIS 6114

Av. de l‘Europe 20

CH-1700 Fribourg

 

Administrateur exécutif

Dr. Andreas Dorn

+41 26 3007359

collections@unifr.ch

 

Responsable de collections

Leonardo Pajarola

+41 26 3009000

collections@unifr.ch

Origine/Signification
Histoire des collections

Othmar Keel


Professeur d'Ancien Testament depuis 1969, Othmar Keel rassemble à l'Institut Biblique une petite collection archéologique, commencée dès ses années d'études à l'Ecole Biblique de Jérusalem..




Josef Vital Kopp


L'écrivain et théologien lucernois Joseph Vital Kopp lègue à l'Université de Fribourg (Sciences de l'Antiquité) un ensemble exceptionnel de plus de 200 monnaies grecques et romaines.





Erika Peters-Schmidt lègue à l’Université de Fribourg la collection de son frère Rudolf Schmidt, jadis conservée à Soleure. Il s’agit de la plus prestigieuse collection privée suisse de cachets et de sceaux-cylindres du Proche-Orient. L’Université s’engage à la rendre accessible aux chercheurs/chercheuses, aux étudiant-e-s et à d’autres intéressé-e-s.













Fouad Selim Matouk
L’Université de Fribourg acquière, avec le soutien de la Confédération, l’impressionnante collection d’amulettes et de scarabées égyptiens de Fouad Selim Matouk. Riche de plus de 9'000 objets, cette collection est la troisième du genre au monde (après le Caire et le British Museum). L’Université de Fribourg acquière, avec le soutien de la Confédération, l’impressionnante collection d’amulettes et de scarabées égyptiens de Fouad Selim Matouk. Riche de plus de 9'000 objets, cette collection est la troisième du genre au monde (après le Caire et le British Museum).

1991

Publication du catalogue «Altorientalische Miniaturkunst» à l'occasion du Centenaire de l'Université de Fribourg.

1993

Volkmar Fritz, professeur d'Ancien Testament et d'Archéologie biblique à Giessen en Allemagne, fait don à l'Institut Biblique de 60 pièces de poterie provenant de fouilles archéologiques en Israël.

Les années 90

Essentiellement grâce à des fonds tiers (fondations publiques et privées, donations), les collections sont systématiquement agrandies et consolidées ; en parallèle, des chercheurs/chercheuses de Fribourg et d’ailleurs travaillent à leur étude scientifique. Dans la mesure où les quelques locaux dont dispose l’Institut d’Etudes bibliques offrent un espace restreint, seule une petite partie des collections est exposée dans des vitrines.

Depuis 1995

La gestion des collections est réorganisée et désormais confiée à trois conservateurs (Othmar Keel, Max Küchler, Christoph Uehlinger). Le nombre des cachets et sceaux-cylindres a plus que doublé depuis 1981. La collection de monnaies a été augmentée de 1'600 pièces provenant du Proche-Orient, avec parmi elles de nombreuses monnaies juives. La collection de monnaies Kopp est désormais gérée par le Département d’Etudes bibliques.
Alors que le choix de nouvelles acquisitions avait longtemps été dicté par des critères purement scientifiques, les responsables tiennent désormais compte d’un objectif nouveau : la future présentation des collections au public, en répondant à des exigences muséologiques précises. Ces dernières années, les collections ont acquis sur le marché international des antiquités des figurines et des statuettes en bronze, en terre cuite ou en bois, mais aussi des ivoires, des stèles, des manuscrits, etc. La valeur de ces achats se monte à 200'000 francs par année en moyenne. Là encore, le financement provient presque exclusivement de fonds tiers et des bénéfices des ventes de livres et de cartes postales. Les collections du Département réunissent aujourd’hui quelque 15'000 objets.

1998

Le Grand Conseil du Canton de Fribourg décide d’acquérir les terrains situés à côté de la Tour Henri pour y constituer une réserve de terrain constructible.

1999

Une vitrine aménagée par le Rectorat dans le hall d'honneur de l'Université permet d'exposer en permanence des pièces de choix des collections et de mieux faire connaître l'idée du Musée BIBLE+ORIENT.

2000–2001

Une étude de faisabilité, réalisée par l'architecte fribourgeois Manfred Schafer à la demande des autorités cantonales et avec le soutien financier du Conseil de l'Université, aboutit à une conclusion positive quant au projet d'aménager un musée dans la Tour Henri et ses abords immédiats.

2001–2003

Durant trois ans, le projet «Musée BIBLE+ORIENT» est financé par la fondation Gebert Rüf pour un montant de 485'000.- Fr. Ce projet sert à élaborer le concept détaillé du futur musée et à lancer une exposition itinérante d'envergure. Il réunit une équipe de spécialistes de diverses disciplines (égyptologie, assyriologie, muséologie, dessin scientifique, management culturel) sous la direction de Thomas Staubli.

L'exposition «Les animaux du 6ème jour», conçue à l’origine pour les vitrines de la ville de Fribourg, est devenue au fil du temps une exposition itinérante très demandée et visitée par plus de 100'000 personnes à Zurich, Coire et Wiesbaden, Winterthur, Munich, St-Gall, Lausanne et Meersburg.

«Werbung für die Götter – Heilsbringer aus 4000 Jahren», la plus grande exposition des projets BIBLE+ORIENT, analyse les différents moyens (scarabées, sceaux-cylindres, monnaies, images portatives, timbres et autres porte-bonheur) qui existent pour honorer les divinités, s’en attirer les faveurs et la protection, et transmettre son image à travers le monde. Cette exposition a eu lieu en 2003 et 2004 lors des Foires de la communication à Berne et à Francfort.

Expositions itinérantes pour des institutions publiques (églises, biblioth èques, musées etc.) :